Panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte dans49,00 €

L´harpagophytum : un puissant anti-inflammatoire et une solution naturelle pour les patients arthrosiques

L´harpagophytum est caractérisé par une totale innocuité, ne provoque aucune accoutumance ni d´effet secondaire et ne connaît aucune contre-indication quant à son utilisation. C´est un remède efficace contre les douleurs des arthrites du genou et de la hanche, ainsi que de la lombalgie chronique.

C´est la racine secondaire de l´harpagophytum qui est utilisée en médecine grâce à ses nombreuses vertus, entre autres hypocholestérolémiantes et hypo-uricémiques.
  

Etymologie et historique de l´harpagophytum

  
Le nom vernaculaire griffe du diable provient du fait que les fruits de cette plante possède des crochets courbes et acérés qui se fixent aux sabots des animaux itinérants. Ces derniers essaient de s´en débarrasser en martelant furieusement le sol de leurs pattes, conduisant à une forme de danse endiablée, avec comme résultat la dissémination des graines. Ce nom a ensuite été repris en latin, avec harpago pour crochet ou griffe et phytum pour plante. Il faut noter que l´appellation griffe du diable est également utilisée pour d´autres espèces d´orties d´Amérique du Nord. La prudence est donc de mise.
  
Les propriétés thérapeutiques de cette plante n´ont été connues que récemment et c´est seulement en 1989 que l´harpagophytum a été intégré à la pharmacopée française. Sa racine principale (lignifiée), s´enfonce profondément dans le sol mais ce sont ses racines secondaires, d´énormes tubercules bulbeux, qui sont utilisées comme médicaments.
  
L´harpagophytum aime les régions semi-désertiques sud-africaines. Il peut être trouvé dans la partie nord de la Namibie (Ovamboland), au sud de l´Angola, en Botswana (au sud du désert de Kalahari) et dans le Nothern Cape en Afrique du Sud. L´harpagophytum peut aussi être cultivé dans le sud-ouest de Madagascar (région de Tuléar).
  
Les racines secondaires d´harpagophytum renferment des harpagosides, notamment des phytostérols, des flavonoïdes, des glucosides iridoïques, de l´harpagoquinone, et des sucres. Ce sont les harpagosides qui confèrent à l´harpagophytum ses pouvoirs analgésiques et anti-inflammatoires. Elles sont également riches en vitamines (B1, B2, B3, B5, B9, B12, C et bêta-carotène) et en sels minéraux (magnésium, silicium, calcium, cuivre, phosphore, potassium, et fer).
  

Les vertus de l´harpagophytum

  
Les propriétés inflammatoires et analgésiques de l´harpagophytum permettent de soulager les douleurs rhumatismales, les tendinites, les douleurs des hanches, les élancements dans les régions lombaires, et les troubles dégénératifs musculaires et squelettiques. L´harpagophytum améliore la mobilité des articulations et peut être utilisé pour soigner les arthrites, notamment la gonarthrose ou arthrite des genoux, les douleurs articulaires, les douleurs musculaires liées à la pratique du sport, les foulures, ainsi que toutes les autres inflammations articulaires.
  
L´harpagophytum est généralement utilisé lorsqu´un état inflammatoire, douloureux ou spasmodique se présente, particulièrement dans les cas d´arthrite et surtout d´arthrose (partie cervicale, dorsale, lombaire, colonne vertébrale, les membres), le bursite, l´entorse, le lumbago, la synovite, le capsulite et la sciatique.
  
Le transit gastrique fait également partie des domaines d´action de l´harpagophytum. Il favorise la digestion, et traite les problèmes digestifs, les troubles rénaux et les troubles hépatiques. Il peut être associé à d´autres médicaments même chimiothérapiques, n´ayant aucun problème de compatibilité. Sa capacité de réduire l´acide urique lui permet d´apaiser les crises de goutte. La maîtrise de ces troubles métaboliques fait de l´harpagophytum un stimulateur de détentes musculaires sans effet secondaire sur le système nerveux, et un soutien appréciable à la récupération musculaire pendant les entraînements. Etant hypocholestérolémiant, il gère également les problèmes cardiovasculaires.
  

Modes d´utilisation de l´harpagophytum

  
Lorsqu´il est utilisé en phytothérapie, l´harpagophytum peut être présenté sous forme de poudre totale sèche cryobroyée ou micronisée, en gélules ou en comprimés. Il est également présenté en extrait sec sous forme de capsules ou de gélules. Lors des troubles mineurs, il est utilisé comme décoction en faisant bouillir les racines séchées dans de l´eau et en l´administrant après macération. Sous forme d´infusion, il est conditionné dans des sachets-doses ou en ampoules buvables.
  
Son association avec d´autres plantes phytothérapiques se fait sous forme d´infusion ou de décoction composée, ou encore sous forme de mixage d´extraits secs en gélules ou en poudres totales, les dosages étant définis par les médecins phytothérapeutes. Lorsque c´est vraiment indispensable, l´harpagophytum peut sans risque être administré à doses fortes et durant une longue période.

Vous avez aimé cet article ? Partager-le !

Article suivant Article précédent