Panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte dans40,00 €

Les propriétés thérapeutiques du romarin et ses méthodes de préparation

Le romarin est utilisée pour le traitement et la prévention de nombreuses maladies.

Le romarin est un arbrisseau sauvage de la famille des labiées, mesurant de 1 à 2 m de hauteur. Les feuilles du romarin sont de petite taille et elles sont de couleur verte foncée sur le dessus et blanche en dessous. Cette plante fleurit pendant presque toute l´année dans les régions méditerranéennes tandis que la floraison se produit en été pour les cultures en jardin. Le romarin possède des fleurs de couleur bleue pâle et l´arbrisseau tout entier est très parfumé. Le romarin affectionne particulièrement les régions arides et rocheuses et pousse sur un sol riche en calcaire. Le nom de romarin est tiré du latin ros marinus qui veut dire rosée du matin et qui lui a été attribué en raison du climat de la côte méditerranéenne où le romarin abonde.

  

Les composants du romarin

  
Le romarin recèle de nombreux composés organiques dont les rôles sont très diversifiés. Entre autres, il contient différentes essences dont le pinène, le camphène et le bornéol. Par ailleurs, le romarin contient également de la choline. Dans l´organisme humain, cette substance est un régulateur des lipides au niveau du foie. Des acides organiques sont également présents dans le romarin, pour ne citer que l´acide glycérique et l´acide citrique. Ce dernier joue un rôle important dans la décomposition de la plante. Enfin, le romarin est composé de glucosides, de saponicides, de romarocides et de romarinocides. Remarquons que ces substances sont essentiellement rencontrées au niveau des feuilles et des fleurs.
  

Les vertus médicinales du romarin

  
Outre son goût très apprécié, le romarin est aussi reconnu pour ses propriétés digestives. En effet, le romarin est dit cholagogue et favorise donc l´évacuation de la bile. En outre, le romarin est un antioxydant très efficace du fait de l´acide rosmarinique et de l´acide ursolique. Concrètement, ces acides génèrent d´autres acides une fois dans l´organisme et leurs effets durent ainsi plus longtemps. Le romarin agit sur les reins grâce à ses vertus diurétiques et par conséquent, il prévient les rhumatismes.
  
Mais le romarin s´avère aussi idéal pour réduire les risques de calculs rénaux ou de goutte. Par ailleurs, le romarin est un antispasmodique de choix et il est conseillé contre la toux, la nervosité, l´insomnie et les différents cas de stress. Sur le système circulatoire, le romarin améliore la circulation sanguine. Sinon, excellent stimulant pour l´organisme, le romarin est à administrer pour redonner du dynamisme à l´individu atteint d´asthénie tout comme il est conseillé pour lutter contre le surmenage intellectuel. Mais le romarin agit également sur les plaies et les infections. Ainsi, il est essentiel de retenir qu´il est très efficace pour le nettoyage de la peau et des zones sensibles comme les appareils génitaux. Autrement, le romarin peut aussi contribuer à la pousse des cheveux.
  

Les préparations à base de romarin

  
Essentiellement, ce sont les feuilles du romarin que l´on consomme. La préparation dépend évidemment des propriétés à exploiter. La méthode la plus répandue consiste à infuser ou à effectuer une décoction avec les feuilles. La prise de cette boisson se fait de 1 à 3 fois par jour et une demi-poignée de romarin par litre d´eau suffit pour chaque décoction. Pour le gargarisme et les divers lavements, l´infusion doit être prolongée pour concentrer davantage les vertus du romarin. En cas de rhumatisme, c´est le bain des pieds et des mains qui est conseillé. Pour ce faire, une poignée de rameaux fleuris de romarin par litre d´eau est nécessaire. Pour créer la pommade de romarin nécessaire au traitement des plaies, il faut faire sécher les feuilles de romarin. Une fois sèches, ces feuilles seront pilées puis appliquées directement sur la zone à traiter. Le dentifrice de romarin reprend le même principe à la différence que la poudre de romarin est mélangée à du pain brûlé puis pulvérisé.

Vous avez aimé cet article ? Partager-le !

Article suivant Article précédent