Panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte dans49,00 €

Les avantages d´utiliser la prêle pour soigner la peau et traiter les maladies articulaires

La prêle est une plante médicinale qui a été utilisée depuis la Préhistoire. Aujourd´hui, grâce aux avancées de la médecine, elle est conditionnée sous forme de gélules ou de comprimés Bio de façon à être plus efficace et plus facile à assimiler par l´organisme.

La prêle est une plante médicinale qui pousse en Amérique latine, en Europe, en Afrique et dans certaines régions asiatiques. Elle mesure environ une vingtaine de centimètres et a la particularité de ne pas avoir de fleurs. Elle se reconnait par ses tiges filiformes présentant de multiples ramifications, cela explique d´ailleurs pourquoi elle est communément appelée queue de cheval. La prêle des champs, connue sous le nom scientifique d´Equisetum arvense, est l´espèce utilisée en phytothérapie. C´est une plante qui se caractérise par sa richesse en flavonoïdes et en minéraux. Dans le cadre de la médecine ayurvédique, on s´en sert pour traiter les infections urinaires.
  

Propriétés thérapeutiques de la prêle

  
La prêle a des vertus reminéralisantes car elle est riche en potassium et en silice. Elle est utilisée pour favoriser la mobilité des articulations, la reconstruction des os et la consolidation des fractures. Elle permet ainsi d´assouplir les tendons et les articulations puisqu´elle stimule la synthèse de collagène, la prêle constitue un excellent antirhumatisme. En effet, elle assure aussi la protection des tissus osseux et améliore la résistance du tissu conjonctif. Possédant des propriétés cicatrisantes et diurétiques, elle est efficace pour soigner les plaies, les caries des os et même les tumeurs cancéreuses. La prêle contient, en outre, des acides végétaux et du carboxylique, de l´équisétonine, des glucosides, du chlorure d´aluminium, de la vitamine C et de l´oxyde de fer. Lorsqu´elle est utilisée avec du bambou, qui est riche en calcium, elle permet de traiter plus efficacement la déminéralisation, la décalcification et l´ostéoporose. Et si ses principes actifs agissent avec ceux de l´harpagophytum, elle aide à soulager les affections des articulations comme les tendinites, les torticolis ou l´arthrite. Enfin, associée au millepertuis, elle combat l´énurésie.
  

Conditionnement de la prêle et posologie

  
En usage externe, la prêle permet également de tonifier la peau, de soigner les blessures et les engelures et de traiter les cheveux gras. Elle est traditionnellement utilisée sous forme d´infusion, à préparer avec 2 grammes de tiges, 150 ml d´eau bouillante et de décoction appliquée en compresses obtenue en versant 10 g de plante sèche dans un litre d´eau bouillante. Aujourd´hui on a également recours aux bains de siège à la prêle, notamment pour soigner les maladies des nerfs comme les dépressions nerveuses, pour faire disparaître les lésions des disques intervertébraux causées par des nerfs coincés ou encore pour traiter les polypes de l´anus. En usage interne, le mieux est de prendre de la prêle conditionnée sous forme de gélules de 220 mg dont l´enveloppe est fabriquée à partir d´un dérivé de la cellulose. Ce dernier facilite en fait l´assimilation du produit par l´organisme. La posologie journalière sera alors de 2 à 3 gélules à prendre avec un grand verre d´eau. Dans le cas où vous aurez à votre disposition des comprimés Bio de 500 mg, prenez-en 1, deux fois par jour.
  

Précautions et conseils d´utilisation de la prêle

  
Lorsque vous prenez de la prêle, assurez-vous d´avoir une alimentation équilibrée. Nous vous conseillons même d´associer la prêle avec un complément alimentaire riche en vitamine B car son usage à long terme détruit celle-ci. Cependant, n´ayez pas recours à cette plante lorsque vous utilisez des produits à effet diurétique afin d´éviter le surdosage de principe actif. En outre, conformez-vous toujours à la posologie car l´utilisation en trop grande quantité de cette plante peut être à l´origine d´allergies cutanées. N´employez que de la prêle des champs, les alcaloïdes contenus dans la prêle des marais étant toxiques. Enfin, sachez que cette plante médicinale ne doit pas être utilisée par les enfants, les femmes enceintes et les personnes qui ont des problèmes cardiaques ou rénaux.

Vous avez aimé cet article ? Partager-le !

Article suivant Article précédent